Chronique 36

Screenshot 20171001 135621

   
 
 
   Bonjour à tous. Aujourd'hui je vous retrouve pour un nouvel avis.  J'ai terminée récemment ma lecture du premier tome de « Clash » de Jay Crownover.  Cela a été ma première lecture de cette auteure et je peux assurer que ce ne sera pas la dernière.  Quel talent ! Ma lecture a donc été riche en émotion. Je remercie chaleureusement Mélanie et la collection &H pour leur confiance et l'envoi de se service presse. 
 
Commençons cet avis, je vous retrouverai par la suite avec les avis des autres tomes. 
 
Screenshot 20180504 140739
 
TITRE : Clash tome 1
AUTEUR : Jay Crownover 
EDITION : Harlequin , Collection &h
DATE DE LECTURE : Mai 2018 
J'AI AIMÉ : UN PEU □   BEAUCOUP □   A LA FOLIE ✔✔   PAS DU TOUT □
RÉSUMÉ
 
Seul le feu peut faire fondre la glace
 
Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garde de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.
 
Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tant pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière que la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…
 
Received 1365204740291120
 
NOMBRE DE PAGES : 378 pages
MON AVIS
 Clash est un roman que j'ai aimée dès la lecture du résumé.  Un roman et une lecture qui m'ont marquée plus que je ne pourrais l'expliquer.  Si l'on est comme  moi et qu'on a pas encore lu les Marked Men, nous rencontrons donc Zeb, grand ami de Rowdy. Rowdy a eu une nouvelle venue dans sa vie, sa sœur Sayer, dont celle-ci a tout quittée pour retrouver et découvrir sa dernière famille, son frère. Elle y trouve aussi un nouvel espace de vie, une  famille et une force indescriptible.  Elle est toujours présente pour les autre, elle ne le sait pas encore mais c'est une battante. De ce faite, son propre métier le confirme du faite qu'elle est avocate. Une avocate dévouée pour offrir le meilleure et récompenser ceux qui y ont le droit. Elle veut faire justice avant tout. Zeb quant à lui est un style d'architecte, il rachète les plus vielles maisons,  les bâtiments les plus désastreux et ils en fait des paradis. Alors quand Sayer lui demande de l'aide pour rendre sa vielle maison, habitable et chaleureuse. Zeb étant sous le charme de la belle blonde ne peux refuser. Ils vont donc se voir très souvent et pendant longtemms'sans que rien ne se passe. Ainsi, Zeb termine son chantier et s'en va. Chacun de leur côtés vont penser qu'ils ont manquer la meilleure occasion de leur vies. Sauf que, quelques mois plus tard, Zeb reçoit la nouvelle la plus inattendue : à sa sortie de prison 5 ans plus tôt, il pensait avoir rencontrer seulement le "coup d'un soir", sauf que ce coup d'un soir dont il  n'a aucun souvenir est décédée en laissant derrière elle, Hyde, un petit garçon  de 5 ans, l'enfant de Zeb. Cependant,  si ce dernier n'agit pas rapidement,  le garçonnet se retrouvera en famille d'accueil. C'est ainsi que commence la plus belle des histoire, le plus beau  combat, le plus beau roman que j'ai pu lire depuis longtemps.  Zeb va demander de l'aide à Sayer, ils vont avoir une seconde chance. Le combat sera rude, le rivage sera loin mais la nage, la  force et la détermination seront là.  Dans un premier temps, ce sera une relation quasi sexuelle seulement que les deux adultes auront,  alors que tout deux savent parfaitement leur sentiment l'un envers l'autre.  J'ai tout aimée de ce roman, les personnages sont réellement attachants et émouvants.  Zeb , quel homme, après ce qu'il a vécu,  j'adore le fait que ce dernier prenne seulement des hommes sans expériences mais surtout d'anciens prisonniers que la vie active n'accepte pas, sans chercher à comprendre d'avantage. Zeb n'est pas comme ça,  il leur offre une chance, une vie, un métier,  un toît. Cela m'a fait pensée un peu au roman de Angélique Daniel, Mon avenir dans ton regard, dans lequel père et fille avaient offert une seconde chance à  Jared.  Sayer,  elle a malheureusement connue une jeunesse et un début de vie pas très simple , tout était compliquer,  rude jusque dans ses relations sentimentales. De ce fait, elle s'est refermée sur elle-même et à force de refouler ses sentiments et émotions, elle est devenue aussi froide que de la glace. Vous voyez l'opposition de dingue ? Feu et glace et pourtant, le récit de l'auteur  rempli de phrase tellement bien tournée, nous fera entrer dans l'histoire et sans que nous nous rendrons compte, nous aurons tourner les pages les unes après les autres sans pouvoir s'arrêter tellement le roman est puissant, fort et captivant. Tout est si beau. Le personnage qui m'a le plus conquise est sans aucun doute le petit Hyde, tellement grand et intelligent pour son âge et pourtant tellement enfant et innocent. En cinq ans, il a vécu beaucoup trop de ce qu'est censé vivre un petit enfant. Zeb fera tout pour lui offrir une enfance digne de ce nom tout en rattrapant le temps perdu. J'ai bien failli pleurer, voire littéralement chialer plusieurs fois tant les émotions et les sentiments étaient présents.  Pourtant tout y est passer, sourire, frustration, excitation, tristesse, panique totale, joie,  soulagement, compassion ... Il y a tellement de mots que l'on pourraient prendre pour décrire ce roman. La lecture de Cash m'aura procurer des frissons jusqu'à la dernière phrase. 
 
Je vais tenter de m'arrêter là,  sinon il faudra ajouter 4 pages entière pour pouvoir décrire mon ressenti. Vous l'aurez compris, ce roman à été un véritable coup de coeur. Tout à été si beau, si parfait. Sayer , Hyde, tout comme Zeb , tous ont été marquants. 
Je remercie encore sincèrement Mélanie pour ce fabuleux Service Presse ♡♡♡♡ 
 
MES PASSAGES FAVORIS: /!\ IL risque d'en avoir pas mal, si je pouvais,  je réecrirai le roman entier  
 
● 《 La seule chose que j'avais de bleu, c'était le col, pas le sang.》
●《 Tes erreurs de parcours ne définissent pas la personne que tu es.》
●《 En matière se sentiments, j'étais la glace de la toundra et Zeb la fournaise du désert.》
●《 Elle n'avait pas encore tout à fait baissée la garde, mais maintenant je savais que cette façade lisse et froide se risquerait au moindre contact un peu chaud.》
●《 Mon métier, c'était de construire et de renover.  Et cette femme, je l'avais dans la peau, j'avais décidé de l'avoir,  d'en faire la poutre maîtresse de mon existence, et rien ni personne ne n'empêcherait de bâtir avec elle une relation absolument indestructible. Même si pour ça il fallait que je me retrousse les manches, que j'abatte des murs et que je retape l'existant. 》
● ▪> Le premier baisser à la révélation du test paternel ♡ 
●《 C'est comme si à force de penser à lui, je l'avais poussé à se manifester.》
● 《 Rapelle-toi ce que tu m'as dit ce jour-là : ton plan, c'est moi.》 
●▪> La comparaison du Pick Up de Zeb avec une fille m'a bien fait marrer !! xoxo 
●《 On est tous reliés par les fils invisibles du destin. Il suffit que l'un d'eux se distende ou se resserre un peu pour que ça ait un impact énorme sur ta vie. 
●《 Plus elle se livrait sur son passé, et mieux je comprenais pourquoi elle ne voulait pas en parler.  Je ne voulais pas être celui qui la briserait. Sa spécialité,  c'était peut-être la résolution de problèmes , mais moi, j'étais le Grand Réparateur: je ne cassais rien, j'arrangeais tout.》
●《 Décidément,  cette femme faisait forte impression partout où elle passait ! J'avais même son prénom tatoué sur mon coeur. Et, vu le chaos actuel de ma vie, je n'étais pas sûr que ce soit une bonne chose...》
●《 Tu vois, Sayer, tu dois d'abord accepter d'être blessée pour pouvoir espérer guérir. 》
●《 Quand tu souffres jusque dans tes os, la douleur te devient si familière que tu t'y habitues, au point de te confondre avec elle. Et puis, un beau jour quelqu'un arrivé, qui ne supporte pas de te voir enfermé dans cette douleur. Cette personne souffre parce-que tu souffres. C'est là que tu te rends compte que,  comme tu n'as pas été capable de guérir tour seul, tu as plus ou moins appris à vivre avec ta douleur.  [...] Il fait juste rencontrer la bonne personne.》
●《 Je risquais à tout instant de lâcher prise et de dégringoler dans son monde à lui. Suspendue au-dessus d'un précipice,  j'étais terrifiée. Dans mon univers vide et stérile m, il n'y avait rien, mais au moins je ne courais aucun risque, même si j'étais seule avec ma souffrance. Si je lâchais le bout se rocher auquel je me cramponnais de toutes mes forces, la chute pourrait bien m'être fatale. C'est pour ça que je refusais de céder au vertige de l'inconnu. Mais j'avais beau m'agripper à la falaise,  me blinder contre les émotions que Seb suscitait en moi, je savais qu'il m'attendait en bas, m'encourageant par tous les moyens à me jeter dans le vide avec la promesse que son amour amortirait ma chute.》
●《 Je te dis que j'ai choisis la couleur , que je choisis le bonheur, que je choisis d'être pleinement moi-même. [...]》 
Et toute la fin du roman !!!!!! 
 
A très bientôt ! En attendant, si vous souhaitez le lire en version numérique c'est par là : 
 
 
Nanou 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×