Chronique 18

20170330 210608

 

    Bonjour ou bonsoir à tous. J'espère que vous allez bien ? Je sais que cela fait un bon petit mois que je ne publie pas d'avis. J'ai deux raisons, l'une personnelle : j'ai déménagée et l'autre j'ai fait une petite recherche d'emploi mais ça n'a rien donner, ou presque... Et c'est pour cela que vous me retrouvez maintenant, avec un avis sur une lecture spéciale. Je vous explique pourquoi, en me promenant sur Facebook, je suis tomber sur une publication qui a attirée mon attention et j'ai bien fait de m'y intéresser. Il s'agissait d'un magazine littéraire qui allait voir bientôt le jour et qui recherchaient des bloggers, chroniqueurs encore quelque jours. Ainsi, je me suis renseignée, j'ai envoyer ma candidature, mon site internet à été décortiquer pour voir mon travail et voilà que ... J'ai été acceptée !! La suite du travail aura été simple pour moi, étant donner qu'il a fallu lire un certain roman et en donner mon avis. Donc, voilà le roman en question, il s'agit Forever Young, de Charlotte Orcival. J'ai donc mis mes services presses et lectures personnelles, pour particulièrement m'intéresser à ce roman. J'espère que mon avis vous plaira. On commence tout de suite.

 

Img 20170718 131323


TITRE : Forever Young
AUTEUR : Charlotte Orcival
ÉDITION : Auto Édition Lien d'achat 
DATE DE LECTURE : Juillet 2016
J'AI AIMÉ :    UN PEU □           BEAUCOUP □     À LA FOLIE ✔    PAS DU TOUT □


RÉSUMÉ :

" C’est une histoire d’avant. D’avant les sms, les emails, les statuts Facebook. D’avant les iPods, les cd. D’avant la chute des tours du 11 septembre et celle du mur de Berlin. De la pop anglaise explosait dans les écouteurs de mon premier walkman tandis que les radios FM diffusaient une perpétuelle soupe musicale qui nous racontait que nous aurions une jeunesse éternelle. Et moi, et moi, du haut de mes 13 ans tout frais, je n’imaginais même pas qu’elle ne pourrait pas l’être. Bien sûr, j’écrivais dans mon journal que ma vie était pourrie mais j’éclatais de rire dans la seconde suivante.

Ceci est l’histoire d’une année de survie. L’histoire d’une première histoire avec l’amour. "

 

41mld27gidl sy346



MON AVIS : 

    Par où commencer ? Par quoi terminer ? Lors de ma lecture du résumé, j'ai été sceptique, je n'ai pas encore l'habitude de lire des romans d'adolescents. Ma jeunesse est passée à coter de quelque chose. Aujourd'hui,  je suis honorée et je me sens fière d'avoir découvert un roman tel que celui-ci.  Comment dire ? Nous nous retrouvons en 1984, début de rentrée scolaire et c'est là que nous découvrons Anna, 13 ans, qui a déménager de Paris pour découvrir la mer de Bretagne, les kilomètres de plages, de nouvelles visions de vies, de nouveaux visages, surtout un, celui de la nouveauté.  Elle rentre dans un collège où malheureusement pour elle, sa mère y enseigne les mathématiques.  Vive la honte comme elle dirait : nouvelle, petite en âge, sa mère prof. Notre Anna,  va nous raconter sa nouvelle vie et nous allons découvrir au fur et à mesure que cette nouvelle vie été destinée pour elle. La mer, la plage, les îles, les soirées, de nouveaux amis, tout y est. Mais dans tout ça,  dans toutes les vies qu'elles va découvrir, elle en aime aucune. Incomprise et différente de ses parents notre jeune Anna va tout découvrir toute seule, enfin presque toute seule puisqu'elle est avec sa nouvelle bande d'amis.  Nous rencontrons Erwan, Laure, Cyril, Patrice, Katia, "Celinegate" et surtout Julien.  Julien c'est l'inaccessibilité, l'intouchable, l'incompris. Et pourtant, Anna, depuis son premier jour de rentrée, le trouve différent, ils se comprendront au delà des mots. Elle se brûle mais elle s'y rapproche, elle tente d'oublier pour s'y raccrocher à la première opportunité.  Son histoire,  on s'y accroche nous aussi au fil des pages. Je dis son histoire, car, nous ne rentrons pas dans une histoire banale,  nous rentrons dans son histoire, à Anna. Ce sont ses pensées écrites en ligne pour noircir des pages et imprimés en papier. Ce n'est pas évident, mais son histoire, c'est son cahier de bord,  son journal. Un cahier de bord dans lequel elle écrit ce que la vie lui réserve. Ainsi, vu que ce sont ces mots, les mots d'une enfant que l'on dévore au fil de ses anaphores et ses gradations, on comprend. Son écriture nous fait ressentir ses propres sentiments comme si nous étions nous même le narrateur. C'est impressionnant. J'ai voyagé avec ses mots d'aventures. 

L'auteur a fait un travail remarquable, je suis passer par tellement d'émotions: la surprise, la joie, le doute, la tristesse. Oui, parce-que des péripéties arrivent sans qu'on s'y attendent. Cela nous prend aux tripes et on s'accroche à tout espoirs. Malheureusement,  le récit nous apprend que la vie n'est pas toute rose, qu'il y a des actes à ne pas regretter, qu'il faut pouvoir se relever et profiter de chaque instant. L'adolescence est le moment le plus important de toute la vie, soit il nous emmène loin, soit tout est écrit, soit on a pris le mauvais chemin dès le départ, mais rien n'est jamais définitif,  sauf le temps, mais tant qu'on a le temps, on a le choix, le choix de tout changer, le choix de nos actes, le choix sur nos décisions. 

Ce roman, j'ai été touchée par tout les points, le combat d'Anna pour avoir un minimum de reconnaissance, une minime place de présence autour des autres. Son histoire avec Julien, c'est une histoire qui vaut le coup, qui vaut le coup de franchir des frontieres, de mentir, parfois, de pleurer, souvent et d'espérer, toujours. J'ai également été touchée par son attention sur la Seconde Guerre Mondiale, elle veut comprendre, elle veut des témoignages et en tire des leçons. J'ai été comme elle et certains romans de témoignages sont passés dans ma jeunesse, comme par exemple le roman de Tatiana de Rosnay, Elle s'appelait Sarah

Ce roman, quand je l'ai terminée,  j'ai été... bizarre, je ne sais pas comment expliquer ce sentiment ressenti, j'ai été triste de laisser ces personnages mais heureuse que Anna a su trouver un chemin malgré ses années de solitudes et de doutes. Anna était grande du haut de ces 13 ans, j'ai été touchée par ses nombreuses questions d'enfant et réflexions d'adultes, Anna était forte pendant ses 14 ans et Anna a su grandir malgré sa personne déjà mature. Anna était intelligente et Anna était amoureuse. Les lecteurs auront été témoins, ils auront été témoins de son changement d'enfant à  adulte. Cette histoire est belle, même si elle s'est déroulée lorsqu'il  n'y avait pas encore les textos, les mails. Au contraire, il y avait les cartes postales, les vélos et les promenades. C'était un monde beau. Un monde qui fait toujours rêver.  

Je termine cet avis, en espérant qu'il vous ai plu, en vous disant que je suis heureuse d'avoir pu découvrir ce roman. Forever Young m'a fait voyager plus loin que mon lit, mon canapé où tout les autres endroits où j'ai lu le roman, même l'extérieur. Merci  Magazine Blogger's  pour cette belle découverte. J'ai tenter de faire court tout t'en racontant l'essentiel, pour pouvoir vous laisser rêver vous aussi avec les aventures d'Anna, Julien et toute la bande. 

 

20170722 211648

 

MES PASSAGES FAVORIS : 

 

●《 C'est étrange à vivre, mais pas désagréable. Je suis la "Parisienne". La Parisienne au nom polonais. Je suis repérable... et repérée.  Peut-être que c'est en train d'arriver.  Peut-être que je suis en train de devenir quelqu'un. Mais qui exactement? 》

 

●《 Tant que personne ne s'est aperçu que tu es en morceaux, tu peux encore faire semblant d'être entière. Tant que personne ne sait que tu es morte, tu es encore vivante. Ne rien dire, ne rien dévoiler,  nier le cas échéant s'il le faut... Si je cache cela aux yeux du monde, rien de grave ne m'arivera et je peux même me prétende à moi-même que je n'ai pas mal. 》

 

●《 Je suis devenue une sacrée hypocrite dans mon genre. Je fais des trucs, je dis des trucs et pas un centimètre de mon cerveau et de mon coeur n'est aligné.  Je suis devenue quoi ? C'est donc ça grandir ? Mentir, se mentir à soi-même ? Je voulais devenir quelqu'un. Quelqu'un de bien. Quelqu'un de mieux. J'ai l'impression que c'est tout le contraire qui est en train de m'arriver. 》

 

●《 - Avant, je disais que je voulais être astronaute ou vétérinaire,  mais c'était pour faire la maligne parce-que dans les faits, j'en savais déjà rien. Mon souci, c'est que je ne saidbpas de quoi je suis capable. C'est quoi mon truc? Mon talent spécial ? C'est simple, la réponse, c'est que je n'en ai pas. 》

 

●《 - Je ne sais pas ce que cela veut dire, faire quelque chose de sa vie... Mais si ça doit correspondre à quelqu'un, c'est à toi. 》

 

●《 Il a prononcé ces mots distinctement. On y était arrivé. Au point de non-retour. Celui qui laissait imaginer qu'un possible avait été possible. Et qu'à jouer sur les temps, le passé, le conditionnel, on était très proche du futur. 》 

 

●《 - Beaucoup. Peut-être trop de choses à voir. Il faudrait du temps et du temps. Et toi? Tu t'abîmes les yeux avec un Kandinsky? [JULIEN]

-Par hasard, j'ai admis [ANNA]. J'aime bien le jaune. 

-C'est fou que tu dises ça ! Kandinsky disait justement que c'était la couleur de la vie.

[...]

- Et Cioran rajoutait... Tu connais Cioran ? [JULIEN

- Pas du tout

- c'est un ecrivain, un dingue. Et donc, Cioran rajoutait qu'il comprenait pourquoi dans la mesure où cette couleur faisait mal aux yeux. 》 

 

Voilà, après cette belle leçon de vie tirée par les connaissances de Julien, cette chronique est terminée, en vous souhaitant une excellente journée et qui sait? Une excellente lecture et découverte du roman. Si vous l'avez déjà lu, j'attends vous avis ! Je remercie encore cette magnifique opportunité qui s'est offerte à moi et j'espère que Mon avis vous plaira.  

 

Nanou ♡ 

 

 

 

 

Commentaires (4)

moreandnewreading
  • 1. moreandnewreading (site web) | 23/07/2017
Mon dieu ! Emeline je ne sais pas quoi dire, cest tellement beau ce que tu me dis, j'en suis très honorée ! Ça me touche tellement ! Merci infiniment ! Pour tout et merci d'avoir lu mon avis ♡♡♡
moreandnewreading
  • 2. moreandnewreading (site web) | 23/07/2017
Coucou Louana :) ravie de te voir ici ♡♡ merci beaucoup pour ton commentaire. Je te le souhaite de le découvrir il est parfait !
Louana
  • 3. Louana | 23/07/2017
Coucou Tu es vraiment faite pour sa, j'espere de tout coeur que tu sera prise □. Je ne connais pas ce livre mais ta chronique donne envie de le decouvrir. □
Emeline
  • 4. Emeline | 23/07/2017
Bonjour à toi.
Je ne c'est pas si tu sera prise pour ce job mais je ne m'inquiète pas pour toi. Tu as la plume d'une journaliste, d'une auteure. Avec seulement quelques lettres, quelques mots, tu fait vivres tes phrase . Tu décrit ton ressenti personnelle et on le perçoit xomme une émotion profonde. Bref, pour en revenir a se livre je ne le connait pas mais une chose et sur je vait le lire, tu m'en as donné envie. Je te souhaite une bonne continuation et bon courage pour ta futur vie professionnelle. Amicalement .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×