Chronique 3

 

Bonjour, bonsoir ❤
    Pour cette troisième chronique, je vais vous parler non seulement de mon auteur favorite ( feminin)  mais surtout de son roman. 
Je vais vous parlez de la talentueuse  Magali Inguimbert et son premier roman Si seulement.
  MESDAMES & MESSIEURS FAITENT UN TONNERRE D'APPLAUDISSEMENTS POUR :

 

Cameff 1491206105797

 

   Par où commencer ?  Comment j'en suis arrivée à le lire ?
J’ai découvert le roman, grâce à un groupe de lecture sur lequel j’étais  ( et que je suis toujours !). Puis, à un moment,  on parler massivement d’un roman,  magnifique et triste, ce qui a directement attiré mon attention !  
C’est alors que j’ai voulue me lancée dans le roman Si seulement  de notre chère Magali

 

Je  vous en fait la description  comme précédemment, toujours  : 

 

Si seulement 762480

 

TITRE :  Si seulement

 AUTEURE : Magali Inguimbert 

ÉDITIONS :  Passion Editions / LIPS AND ROLLS

DATE DE LECTURE : Mai 2016

J’AI AIMÉ : UN PEU □     BEAUCOUP □     A LA FOLIE □   PAS DU TOUT □    / PASSIONNÉMENT ✔

 

RÉSUMÉ :

Alyssa,  que tout le monde depuis son enfance appelle « Yale », voit enfin son rêve se réaliser. Demain,  elle quittera Madison pour rejoindre le campus de la prestigieuse université,  renonçant par la même à la seule chose qui pouvait la retenir dans sa ville natale : son amour caché pour Luke, son voisin et ami d’enfance. Ce dernier, membre de l’équipe de basket-ball,  petit ami de la capitaine de pom-poms girls, est à l’opposé de Yale, jeune femme timide et « intello ». Si Alyssa n’a cesser de surveiller tous ses faits et gestes osant à peine rêver à une réciprocité des sentiments, Luke semble avoir oublié jusqu’à son existence. Du moins jusqu’à la veille du départ de Yale , quand il l’aborde de manière inattendue devant le cinéma pour lui annoncer qu’il va aussi à Yale.
Mais qu’elles sont ses véritables intentions ? Renouer leur amitié d’enfance pour ne pas se retrouver seul ou bien tout autre chose ?  Alyssa,  qui a renoncé à  tout espoir d’une histoire avec lui, renoncera-t-elle aux promesses qu’elle s’est faites ? 

 

NOMBRE DE PAGES : 217 pages 


MON AVIS :

Alors, comme dit ci-dessus ce roman est sans aucun doute un énorme  ( mais pas énorme comme ça,  ENORMMMMMMME comme ça !) coup de coeur. On m’avait prévenue dès le départ de préparer des mouchoirs pour la lecture.  Je vous donnerai le même conseil, si vous ne vous êtes pas encore lancé ! 
Ce roman est un magnifique chef d’œuvre, une pure merveille ! Il est beau et triste à la fois. Moi qui aime les belles histoires d’amour, j’ai été servie avec sa petite touche de Romance : parfait. Et je le redis et j’avoue, j’ai bien pleurer. Énormément pleurer. Pour ma part, j’en a reçu plein les yeux !!
Ce roman est tellement réel,  sa touche de réalisme ? C’est que simplement  (et malheureusement ) ce n’est pas comme dans les films et les contes de fées où tout se termine bien et tout le monde vit heureux  ( et eurent beaucoup d’enfants ;-) ). Non, ça c’est pour les idéalistes, mais la vraie vie, elle est dure, ce n’est pas forcément un cadeau, il faut savoir apprendre et recevoir des surprises que l’ont voudraient vraiment rejetées. Mais, la vie on l’a prend avec ses bons et mauvais côtés,  comme les humains, personne n’est parfait. 
Ce roman en est la preuve de cette vie qui n’est pas parfaite parce-que il arrive que les caprices de la vie nous frappe en pleine figure  ( ou un plein cœur ).

Si je devrais conseillée ce roman : je vous dirai, foncez !  La vie ne tient qu’à un fil et si on veut profiter de chaque instant, ce roman nous en fait la leçon. Je le conseillerai mille fois !  
Je n’en dirais pas trop non plus, je vous laisse le découvrir et l’aimé à votre tour ( n’hésitez pas à donner vos avis ).
Merci à  notre auteur. Vraiment !! 

20170330 210608

MES PASSAGES PRÉFÉRÉS


●《Lorsqu’on est en âge de pouvoir se maquiller, il devrait y avoir des cours dans les collèges pour nous apprendre.  Cela éviterait à certaines de ressembler à des poupées russes 》.


●La lettre ;


● 《 Tu es comme une sirène, ma sirène et je ne peux résister à ton chant 》.


●《 C’est quand on vient de perdre ce qui nous est le plus cher que l’on s’aperçoit à quel point on y tenait 》 . 

 

 

NANOU

 

20170214 01003320170214 005956

Commentaires (1)

Visiteur
  • 1. Visiteur | 14/02/2017
Très chouette et agréable chronique. Bonne continuation.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×